25 novembre – Italie, Rome : Marie Consolatrice des affligés – St Séraphin de Sarov

Marie, la Terreur des démons

Malgré le fait que Satan ait séduit Ève, entraînant Adam à sa suite, Dieu non seulement nous a donné un Rédempteur qui par sa mort a vaincu la mort, mais dans la personne de la Femme, la Mère de Dieu, Marie toujours Vierge, qui a écrasé en elle-même et en tout le genre humain la tête du serpent, il nous a fourni une avocate infatigable auprès de son Fils et notre Dieu, une plaideuse invincible pour les pécheurs les plus endurcis.

C'est à cause de cela qu'elle est appelée « la Terreur des démons », car il est impossible pour le démon de faire périr un homme tant que ce dernier ne cesse lui-même de recourir à l'aide de la Theotokos.

 

Saint Séraphim de Sarov

De l’Eglise russe orthodoxe (1759-1833)

 

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !