31 juillet - Saint Ignace de Loyola, fondateur des Jésuites, † 1556 - Église éthiopienne : Fête de la Densata (Conception de Marie)

Se préparer à la Fête de l’Assomption de la Vierge Marie par un carême ?

Autrefois, un « carême » était pratiqué dans l’Eglise latine pour préparer la fête du 15 août. Actuellement, ce carême ne se pratique essentiellement que dans les églises orientales, dont les églises catholiques de rite byzantin, lesquelles l’appellent carême de la dormition. Il a connu en orient différentes durées pouvant aller jusqu’à 40 jours. Il est actuellement de deux semaines commençant le 1er août et se terminant le 14 août.

Ce jeûne consiste actuellement dans les églises byzantines à ne prendre que des produits d’origine végétale, mais pas de vin ni d'huile, avec un allègement le dimanche et le jour de la Transfiguration. Il accompagne des prières quotidiennes à la Sainte Vierge. C’est une merveilleuse façon de se préparer à cette grande fête mariale que de le faire par le jeûne, d’autant plus que notre période en a vraiment besoin. Nous pouvons donc reprendre cette tradition.

Les vertus du jeûne sont multiples et ceux qui le pratiquent en voient souvent les fruits : apaisement des passions, paix intérieure, augmentation de la foi, délivrance de démons notamment. Il aide à la prière, la rend plus facile, favorise la contemplation et associé à la charité, nous ouvre les portes du Ciel.

Quelle prière faire durant cette période ? Le rosaire, est certainement une des prières préférées de notre Sainte Mère.

La mesure du jeûne c’est aussi de pouvoir faire son devoir d’état. Ce jeûne est particulier surtout parce qu’il se fait sous la conduite de la Vierge Marie qui adoucit toute chose.

Un oriental disait ainsi combien ce carême avait été pour lui un moment particulièrement heureux. Tout cela nous permet d’honorer notre Mère, qui nous introduit ainsi d’une manière unique auprès de son Fils, Notre Seigneur Jésus Christ. C’est aussi l’occasion de l’honorer comme reine et lui demander d'être notre avocate.

Abbé Jean-François BILLOT

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !