26 juin – Italie, Rome : Notre Dame de la Consolation (1470)

Le jeune homme vint lui-même remercier Marie

A Cannes (Côte d’Azur, France), en l’année 1639, le fils de quinze ans de Jacques Arluc, le chirurgien de la ville, est victime d’un AVC (1) qui le prive de la vue, de la parole et de toute réaction sensible. Pendant 3 jours, le jeune homme atteint d’une très forte fièvre, est à l’orée de la mort.

Au bout de 3 jours, désespérant du secours de son art et de l’aide des médecins de l’époque qui considèrent que le jeune homme est décédé, Jacques Arluc se met alors à genoux et demande l’intercession de la Vierge Marie en son vocable de Notre Dame de Bargemon, dans une prière intense et pleine de confiance. Il promet à la Vierge de lui amener son fils s’il revenait à la vie.

Or, avant même qu’il ait terminé sa prière, la fièvre quitta le malade qui revint à lui, recouvrant la vue et l’usage de la parole. Quelque jours plus tard, ayant retrouvé une parfaite santé, le jeune homme accompagné de son père vint à Bargemon (Var) remercier lui-même Notre Dame pour sa guérison.

 

 

(1)  Accident Vasculaire Cérébral 

Extrait de Le Trésor inconnu, Frère Raphael, Editions Bénédictines, p.53

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !