22 décembre – Italie : Notre-Dame du Lait

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Marie notre Mère nous nourrit de son sein

Dans l'art médiéval, il était courant de représenter la Bienheureuse Vierge Marie le sein dénudé, tirant manuellement son lait maternel. À l'occasion, un saint était dépeint en train de recevoir ce lait, comme par exemple saint Bernard de Clairvaux. Saint Bernard était un moine cistercien du XIIe siècle très fervent, qui avait un amour profond pour la Vierge Marie. Selon diverses biographies écrites au Moyen-Age, St Bernard aurait eu une vision de la Vierge Marie. L’écrivain Richard Storrs raconte cette histoire dans son livre sur saint Bernard :

La Sainte Vierge lui apparut, accompagnée de plusieurs saints, alors qu’il était malade, et le touchant légèrement, elle le soulagea de sa détresse, le guérit de sa maladie et arrêta son fort écoulement de salive, pour préparer ces lèvres à proférer librement les paroles les plus sages et les plus magistrales jamais alors entendues en Europe.

Une expression plus frappante de cette histoire a ensuite été reprise et immortalisée par Murillo dans un tableau célèbre exposé à la Galerie royale de Madrid (Espagne), dans lequel la Vierge Mère est représentée apparaissant à Bernard assis au milieu de ses livres, et faisant couler du lait de son sein sur les lèvres du moine, non seulement pour les guérir, mais pour les doter d'une éloquence céleste, tandis que les chérubins l'entourent d'un éclat de gloire céleste.

Cet épisode est souvent appelé « La lactation de saint Bernard » et est généralement décrit comme un giclement de lait atteignant la bouche de Bernard, bien que d’autres récits parlent de trois gouttes de lait.

L'histoire et son illustration ultérieure n'étaient pas étranges pour les chrétiens au Moyen Age, car l'allaitement était un fait courant, traditionnellement associé à une personne nourrie à la fois physiquement et spirituellement. Que la Vierge Marie expose ses seins pour nourrir des fidèles chrétiens n’était nullement scandaleux et avait une signification spirituelle plus profonde.

De façon similaire, saint Paul dans le Nouveau Testament compare la transmission de la foi chrétienne à l'allaitement au sein.

Philip Kosloski, le 20 août 2019

Adapté de : Aleteia

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !