12 décembre - Mexique : Notre-Dame de Guadalupe (1531)

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Le plus beau cadeau que l'on m'ait fait

Cela s'est passé à Medjugorje durant la Semaine Sainte 2010. J'ai 39 ans et suis issue d'une famille d’Île de France où j’ai été élevée dans la foi dès mon plus jeune âge. Mais à 15 ans, je m'en détourne, préférant les sorties avec mes copains qui ne sont pas très recommandables. Sorties alcoolisées, drogues. Je n'ai pas confiance en moi, je ne m'aime pas et fais de la dépression.

En 2003, j'ai un petit garçon. Son père est parti dès 3 mois de grossesse. Je refais une grosse dépression, plusieurs tentatives de suicides. Je bois énormément, vidant une bouteille de whisky certains soirs. Je fréquente des gens qui ne me correspondent pas et sont durs avec moi. Mon fils, Mathis a subi cela de plein fouet, mes conduites en état d'ivresse avec lui, mes excès inimaginables.

Je n'avais plus la foi depuis 2003. Pour moi, Dieu ne pouvait pas exister ! Comment me laisser souffrir à ce point ! J'ai perdu plusieurs fois mon travail. Au mois de mars 2009, voyant que je sombrais de plus en plus, ma cousine et mes tantes ont insisté pour que j'aille à Medjugorje. J'y suis allée avec mon père, maman gardant mon fils.

J'étais effarée de voir tous ces pèlerins priant le chapelet dans le car et je me disais : «qu'est-ce que je suis venue faire dans cette galère avec ces « allumés » ? » Mais quelle ne fut pas ma surprise, quand Marie m'a parlé sur la colline des apparitions et m'a dit qu'Elle et Jésus m'aimaient comme j'étais et que j'avais du prix pour eux !!

Je me suis effondrée en larmes, un tel torrent d'Amour m'a envahi, une sensation d'être entre Ciel et Terre. Une totale Réconciliation ! Depuis, je me suis mise à prier, à réapprendre avec ferveur mes prières et surtout à y mettre tout mon cœur, j'étais heureuse et apaisée comme jamais je ne l'avais été depuis très longtemps.

C'est le plus beau cadeau que l'on m'ait fait de m'emmener là-bas et je ne remercierais jamais assez mes tantes, ma cousine, mes parents, ma sœur pour m'avoir « forcée » à y aller !! Depuis ce pèlerinage, je ne bois plus une goutte d’alcool, je m'aime et je sais qu'On m'aime. Ma vie a radicalement changé. Je vis chaque jour comme une grâce, je prie beaucoup, dis mon chapelet, vais à la messe. C'est une seconde naissance pour moi. 

Séverine

Club Medj

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !