14 septembre - Exaltation de la sainte Croix – France, Alsace : Notre Dame des Trois Épis (1491)

Ma médaille miraculeuse m’a protégée

En ce mois de juin 2017, dans les Vosges (France) où j’habite, j’étais assise en lisière de la sapinière qui longe ma route, je vois arriver un énorme camion grumier et sa remorque. Il s’arrête, non loin de moi. Au bas du talus et en haut, tout entassés, d’énormes troncs de sapins abattus il y a peu. Ils mesurent à peu près 25 à 30 m. de longueur. J’aime voir leur chargement au moyen de la griffe énorme qui, du haut du camion, les saisit et les range impeccablement.

Le bûcheron, assis entre cabine et véhicule, a simplement à appuyer sur les touches d’une tablette devant lui. Il commande les manœuvres sans fatigue, sans risques. Je reste un long moment à admirer ces prouesses d’une technique bien au point !

Je me décide à repartir. Le chargement n’est pas terminé. Je passerai entre le bord de la route et le camion… sans prendre de risques ! À l’instant où je me lève, en moi une voix me dit : « Attends un peu ! » Je l’écoute… et à l’instant où je devais passer entre bord de route et camion, la grille en saisissant plusieurs grumes de bois à la fois, en lâche une énorme qui vient s’abattre à l’endroit même où je devais passer ! C’était la mort assurée ! Ma médaille miraculeuse de la chapelle de la rue du Bac (à Paris) que je porte autour du cou, m’a protégée…! « Merci Maman Marie ! »

 

 

Témoignage de Danièle M.

(Juin 2017, Vosges)

Source : la revue Chrétiens Magazine

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !