17 décembre – Italie, Rome : 1ère Eglise consacrée à Marie

À Marie « Reine des Pyrénées »

L’abbé Georges Bernès qui vient de s’éteindre dans le Gers (France) le 26 septembre dernier à l’âge de 96 ans, était un grand historien et un musicien brillant, qui a composé, entre autres, huit oratorios (œuvres lyriques religieuses) au cours de sa longue vie. Sa dernière œuvre, Le Mystère de saint Jacques a d’ailleurs été jouée dans l’église de Montesquiou (Gers), le 30 septembre dernier, au lendemain de sa sépulture, en guise de « vibrant hommage » à ce prêtre du pays hors du commun. Sa commune étant également située sur le passage du chemin menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, il en a été l'un des plus fidèles, le parcourant plus de 50 fois. L’abbé Bernès avait un profond amour de la Vierge Marie et nous sommes heureux de publier le magnifique poème qu’il avait dédié à Marie « Reine des Pyrénées » :

Vierge au manteau d’argent resplendissant,

Douce Reine, comme tu es belle !

À tes pieds je dépose mes chants et ma poésie

Pour célébrer ta beauté, ton amour, et ta grandeur.

Au pèlerin qui en haut du col a chanté le Salve

Accorde tes faveurs de mère et de compagne

Sur le Chemin sacré qui à saint Jacques mène.

Vierge-Reine des Pyrénées et de Roncevaux

Guide-nous, garde-nous, protège-nous du Mal

Et sois toujours avec nous sur le Chemin du Ciel

Notre Dame de Roncevaux.

Extrait de Les Vierges du Chemin Français de Saint-Jacques-de-Compostelle

Source :

M.F. Migeot

pastorale.csj32gmailcom

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !