15 février - Vendredi après les cendres - Hypapante, Présentation de Jésus au Temple, rite Byzantin

Hypapante, Présentation de Jésus au Temple, rite Byzantin

Orne ta chambre nuptiale, Sion, Accueille le Christ notre Roi ; Embrasse Marie, la porte du ciel : C'est elle, le nouveau trône des Chérubins ; Elle porte le Roi de gloire, Nuée lumineuse portant en la chair le Fils avant l'aurore engendré ; Siméon, le recevant dans ses bras, Révèle à tous les peuples qu'il est le Maître de la vie et de la mort, Le Rédempteur de nos âmes. Le soleil qui s'est levé du Père avant les siècles, puis du sein de la Vierge en ces temps, les derniers, dans le Temple est porté par la Mère inépousée, et celui qui légiféra sur le mont Sinaï obéit aux préceptes de la loi ; la Vierge le présente au saint et juste vieillard auquel fut révélé qu'il verrait le Christ, le Seigneur ; Siméon, le recevant dans ses bras, d'allégresse jubile et s'écrie : Le Dieu consubstantiel au Père, le voici, le Rédempteur de nos âmes. Celui que portent les Chérubins comme un char et que célèbrent les Séraphins par leurs chants, celui qui de façon virginale a pris chair de Marie, l'Auteur de la loi, qui en accomplit les prescriptions, dans les bras de la Mère divine est porté, et la Vierge le confie aux mains du saint Vieillard ; portant la Vie, il demande congé de la vie, s'écriant : O Maître, laisse-moi m'en aller à présent, pour que je puisse informer Adam que j'ai vu un nouveau-né, le Dieu d'avant les siècles, sans changement, le rédempteur de nos âmes.

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !