6 novembre - France. Lyon. Notre-Dame de Valfleury

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (I)

Mariés très jeunes en 1615, Louis XIII et Anne d'Autriche, les années passantes, n'avaient toujours pas d'enfants; la question commença à être préoccupante, ne serait-ce que d'un point de vue politique. La Reine priait beaucoup à cette intention. Hélas, en 1630 encore, elle avait eu une grossesse qui n'avait pas plus abouti que les autres. On eût dit qu'il faudrait un miracle. Et le miracle eut lieu, après 22 ans de mariage, par l'intercession de Notre-Dame de Grâces. Le 27 octobre 1637, tandis qu'il était en prière avec ses confrères dans le choeur, le Frère Fiacre, eut une soudaine révélation intérieure : la Reine devait demander publiquement qu'on fît en son nom trois neuvaines de prières à la sainte Vierge, et un fils lui serait donné: la première neuvaine à Notre-Dame de Grâces en Provence, la seconde à Notre-Dame de Paris, la cathédrale, et la troisième à Notre-dame des Victoires, l'église de son couvent. Deux ans auparavant, encore jeune novice, Frère Fiacre avait reçu la même inspiration, mais avec moins de force et d'urgence. Une nouvelle fois, néanmoins, ses supérieurs restèrent sceptiques et lui interdirent d'en parler. Ou alors, il faudrait amener une preuve...

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !