4 juin - 1979 : 1° voyage de JP II en Pologne, à Czestochowa

Marie au Cénacle (II)

Luc présente Marie de façon explicite comme "la Mère de Jésus "(Ac 1, 14), voulant ainsi presque suggérer qu'une part de la présence du Fils monté au ciel reste dans la présence de la mère. Elle rappelle aux disciples le visage de Jésus et elle est, par sa présence au milieu de la communauté, le signe de la fidélité de l'Église au Christ Seigneur. Dans ce contexte, le titre de "Mère" annonce l'attitude de sollicitude avec laquelle la Vierge suivra la vie de l'Église. C'est à elle que Marie ouvrira son coeur pour manifester les merveilles opérées en elle par le Dieu Tout-Puissant et Miséricordieux. Marie exerce sa maternité à l'égard de la communauté des croyants, non seulement en priant afin d'obtenir pour l'Église les dons de l'Esprit Saint, nécessaires à sa formation et son avenir, mais également en éduquant les disciples du Seigneur à la communion constante avec Dieu. Elle devient ainsi éducatrice du peuple chrétien à la prière, à la rencontre avec Dieu, élément central et indispensable afin que l'oeuvre des pasteurs et des fidèles trouve toujours son commencement et sa motivation profonde dans le Seigneur.

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !