27 décembre - Marie Mère de Saint Jean - 1ère Apparition à Paray-le-Monial

Le premier moment de la Tradition, c'est le coeur de Marie (I)

S'il y a une unité profonde dans toute l'Ecriture, il y a donc un point de départ et un terme, puisque l'Esprit Saint a voulu nous révéler le mystère de Dieu à travers une histoire. Or qu'est-ce qui achève toute l'Ecriture ? C'est Saint Jean, ce sont les écrits johanniques. Toute la Révélation officielle s'achève par les écrits johanniques. Par le fait même, c'est dans la lumière de Saint Jean que nous devons lire toute l'Ecriture et comprendre toute la Révélation. Mais pourquoi le Saint-Esprit a-t-il choisi Saint Jean pour nous donner les derniers secrets ? Parce que Jean est le disciple bien-aimé. Mais Jean est également celui qui a reçu Marie - c'est aussi très important. La parole de Dieu est en effet une parole vivante liée à la « bonne terre », donc à la Tradition ; et le premier moment de la Tradition, c'est le coeur de Marie. C'est Marie qui est la Tradition chrétienne dans sa source. Il fallait donc que celui qui nous donne en dernier lieu le mystère de la parole de Dieu soit celui-là même qui a été intimement lié au mystère de la « bonne terre ». Ainsi Jean est lié au coeur du Christ et il est lié à Marie ; il est lié à elle parce qu'il l'a reçue au moment même où Marie était là, présente auprès de Jésus, et vivait le mystère de la Croix.

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !