1er décembre - Italie Sainte Marie des Grâces (1923)

Marie au Temple (XI)

La gloire de ce second Temple dépassera celle du premier Après l'exil, pour réconforter ceux qui rebâtissaient le Temple, la Parole du Seigneur fut adressée au prophète Agée : « Le Seigneur dit : Prends courage mon peuple ! Encore un peu de temps et j'ébranlerai le ciel et la terre, la mer et le sol ferme ; j'ébranlerai toutes les nations. La gloire à venir de ce deuxième Temple dépassera celle du premier. Et dans ce lieu, je donnerai la paix » (Ag 2,4-9). La gloire promise au Second Temple qui devait disparaître en 70 après Jésus-Christ était ainsi promise comme supérieure au sublime Temple de Salomon, dont David avait rêvé, et qui contenait l'Arche de l'Alliance avec les Tables de la Loi, la manne, le rameau d'Aaron. Mais comment croire en cette Parole alors que tous ces précieux dons de Dieu avaient été détruits ou perdus dans l'exil à Babylone ? Puisque personne n'imaginait que le Temple contenait déjà en Marie l'Arche de la nouvelle Alliance, qui n'a pas été faite de main d'homme, c'est seulement dans l'espérance en la venue prochaine du Messie qui donnerait au monde la paix, que la Vierge et son peuple pouvaient attendre, dans la prière du premier Avent, l'accomplissement de cette étonnante prophétie.

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !