21 décembre - Italie Pescara. Notre-Dame des Sept Douleurs (1672) - France. Amiens. Notre-Dame de Saint-Acheul

MDN

L’email court, gratuit et enrichissant
pour découvrir et aimer la Vierge Marie

Saint Joseph, lui, aura bien pitié de moi !

Se trouvant à Paris dans le plus grand dénûment, Maximin Giraud (voyant de l'Apparition de La Salette) engagea un de ses vêtements au Mont-de-Piété. Un jour, à bout de ressources, et n'ayant plus rien à manger, il entre à Saint-Sulpice et va s'agenouiller devant l'autel de la Sainte Vierge. « J'ai bien faim, dit-il, ma bonne Mère, vous allez donc me laisser mourir de faim ? Et pourtant, tout ce que vous m'avez commandé, je l'ai fait. J'ai fait passer à tout votre peuple les graves et solennels avertissements que vous êtes venue apporter. Encore quelque peu et je vais tomber d'inanition. Si vous ne voulez pas me tirer de la misère où je suis, alors je vais m'adresser à votre époux saint Joseph qui, lui, aura bien pitié de moi ! » Affaibli par un jeûne prolongé, il ne tarde pas à s'assoupir. Un homme qu'il ne connaissait pas le réveille, l'invite à le suivre chez un restaurateur et lui fait servir un copieux repas. Quand il est rassasié, l'inconnu paye le maître d'hôtel et dit à Maximin d'aller au Mont-de-Pitié retirer l'habit qu'il y a engagé. Il ajoute qu'il trouvera dans la poche de cet habit un billet qui le mettra à l'abri de la misère. Aussitôt il disparaît. Maximin n'a jamais su qui était cet homme. Comment cet inconnu savait-il qu'il avait engagé son habit au Mont-de-Pitié ? Comment savait-il qu'il y avait dans la poche de cet habit un billet assurant l'avenir de Maximin ? Ce dernier, ne pouvant expliquer naturellement une chose aussi extraordinaire, a toujours cru que cet étranger était saint Joseph.

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !