4 décembre - Portugal. Immaculée de Sameiro - Saint Jean Damascène (+ 753)

Tu as ouvert à nouveau l'accès à l'arbre de vie

Alors Adam et Ève, alors les ancêtres de notre race, de leurs lèvres joyeuses, bien haut s'écrièrent : heureuse es-tu, ô fille, qui as aboli pour nous la peine de la transgression ! Tu as hérité de nous un corps périssable, et tu as porté dans ton sein, pour nous, un vêtement d'incorruptibilité. Vivre, voilà ce que tu as pris de notre chaire, mais vivre heureux, voilà ce qu'en retour tu nous as donné ; tu as supprimé les douleurs, tu as brisé les liens de la mort. Tu as restauré notre ancienne demeure ; nous avions fermé le Paradis, toi, tu as ouvert à nouveau l'accès à l'arbre de vie.

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !

JE PARTICIPE !