12 mars - Italie. Notre Dame de l'Orme (1610)

L'épreuve de Joseph (I)

Pourquoi voulut-il la renvoyer ? Écoutez, ici encore, non pas mon sentiment, mais celui des Pères. Joseph voulut renvoyer Marie pour la même raison qu'invoquait Pierre pour éloigner le Seigneur : Retire-toi de moi, Seigneur, parce que je suis un pécheur (Lc 5,8), comme aussi le centurion pour l'écarter de sa maison : Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit (Mt 8,8). Ainsi en était-il de Joseph qui, se jugeant, lui aussi, indigne et pécheur, se disait : « Elle est si parfaite, si sainte que je ne dois pas plus longtemps partager son intimité ; sa dignité étonnante me dépasse et m'effraie. » Sous l'empire d'une crainte religieuse il la voyait porter le signe certain d'une présence divine et, ne pouvant en pénétrer le mystère, il voulait la renvoyer. Pierre, lui, fut saisi de crainte devant la grandeur de la puissance, le centurion devant la majesté de la présence. Quant à Joseph, une frayeur bien naturelle s'empara de lui et, devant la profondeur de ce mystère, il voulut en secret la renvoyer.

S'abonner est facile, se désabonner également
N'hésitez pas, abonnez-vous maintenant. C'est gratuit !